Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

Découvrez ici les mots, poésies et paroles de Gaëtan DESCHAMPS

SOUTIENS AUX BISTROS & RESTOS RENNAIS & CO :J'en oublie encore...

SOUTIENS AUX BISTROS & RESTOS RENNAIS & CO :J'en oublie encore...

Les différentes cagnottes de soutiens en bas du texte... N'hésitez pas à me contacter pour rajouter d'autres cagnottes. (Même si l'établissement n'apparaît pas dans le texte suivant.)

 

27,28, 29 et j’en oublie encore 

Fais sonner le Babazula, prend La Part Des Anges de La Fée Verte pour une ivresse au Panama. Tiens bien les rennes, je t'emmène...  

Viens on part dessiner nos deux mains dans un Bar à  Mines,  on enverra le tout sur du Papier Timbré. A l’époque on en trouvait à la Quincaillerie Générale… 

Tu te souviens quand on se remplissait la Ruche, on avait le coeur moelleux et  La Mie Mobile. 

Dans ce Mondo Bizarro tu te souviens dit ? 

On avait le P’tit Vélo qui pédalait d’allégresse. Avec nos gueules de Berniques Hurlantes, de Hiboux Grand Duc se prenant pour Berlin. On portait beau alors avec nos étoffes en Chaussettes d’Archiduchesse !

Sainthy graphie de nos ivresses.

Allez on se remettra à l’Aviation du 7ème Ciel, Au Sans Chichis de nos envies, pour le plus grand plaisir du Marquis De Sade qui nous promet Mille Potes. 

On jouira dans un Puits Sans Fond à remplir l’Eprouvette de nos rires. 

Alice dans sa cantine nous chantera du Colette Magny. J’en sais rien, viens donne moi la main, donne moi la main.  La carlingue frémit sous une Tonnelle à Vins.  

Au Coin Des Mondes que c’est un vaste Chantier qui nous attend pour franchir le Delta du renouveau. Souffle Gabier Noir, on veut du vent dans les voiles.  

Et j’en oublie encore, j’en oublie encore... les mals lunés, les lunaires, les pignons sur rue, les : “Chapeau l’artiste”. Les artistes au chapeau, les Artistes Assoiffées, les Ateliers de l’Artiste, les Titis, Les Anas, Le…  

Le rock aux odeurs de bière au coeur de ma Cité. Les éthyliques qui me trouvent magnifique à écluser en éclopé. Et j’en oublie encore...

Et la folie de Camel dans tout ça ? 

La rue Saint Michel son odeur de pisse et ses archanges déchues. 

Le dandinement de ma muse qui me montre son cul en pleine rue ?   

Es - tu prêt pour le show ?  Allume le Spot sur nos AtypiK Bistro ! Et j’en oublie encore, et j’en oublie encore...       

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article