Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

Découvrez ici les mots, poésies et paroles de Gaëtan DESCHAMPS

LA BAGNOLE

La Bagnole 

 

C’était un vrai capharnaüm

Sûr, on avait  jamais vu ça

Il paraît qu’on touchait l’ summum

Du véritable n’importe quoi

 

Les lettres de recouvrement

Se délectaient de magazines 

Ça ressemblait à un roman 

Parlant d’épic’ries clandestines

 

Le temps, le temps se consumait 

Dans les méandres d’une gitane

Le levier d’vitesse accueillait 

Un doigt cassé de coeur en panne

 

Le temps, le temps ce courant d’air 

Soudain’ment arrêtait ses pas

Le monde était toujours à r’faire 

Dans la bagnole à mon papa 

 

Y’avait les outils pour la pêche

Sans oublier les asticots

Et aussi quelques nouvelles fraîches

D’un journal de dix ans plus tôt

 

On f’sait gueuler l’autoradio 

A la gloire des chanteurs poètes

Le petit chat d’la brave Margot

Ne  me  quitte  pas dans ma tête 

 

Le temps, le temps se consumait 

Dans les méandres d’une gitane

Le levier d’vitesse accueillait 

Un doigt cassé de coeur en panne

 

Le temps, le temps ce courant d’air 

Soudain’ment arrêtait ses pas

Le monde était toujours à r’faire 

Dans la bagnole à mon papa 

 

De toute mes forces je retardais

L’arrivée de ces brefs voyages 

Et quand mes voeux oui s’exauçaient

J’bénissais les embouteillages 

 

Puis y’avait le : « Ça y’est ma caille 

Il est temps de s’dire à tantôt »

Pardonnez moi si je me taille 

Dans ma nostalgie de marmot 

 

Le temps, le temps se consumait 

Dans les méandres d’une gitane

Le levier d’vitesse accueillait 

Un doigt cassé de coeur en panne

 

Le temps, le temps ce courant d’air 

Soudain’ment arrêtait ses pas

Le monde était toujours à r’faire 

Dans la bagnole à mon papa 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article