Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

GAETAN DESCHAMPS (Auteur, Parolier...)

Découvrez ici les mots, poésies et paroles de Gaëtan DESCHAMPS

Sept ans de solitude !

SEPT ANS DE SOLITUDE...

 

Tu m'excuses j'ai un trou dans la date, je ne sais jamais si c'est le 3 ou le 4, le temps s’amuse à brouiller les pistes. Je me souviens le soleil était là et elle portait son foulard de bourgeoise et son blouson en cuir qui lui donnait un coté punk… Toi… Toi, tu nous suivais depuis le mois d’avril dernier, tantôt en nous collant au cul, tantôt en prenant de la distance…  Là, en ce troisième ou quatrième jours de janvier, tu as dû te dire que ça suffisait, qu’il était temps après trois ans de donner le coup de grâce… Alors elle a pleuré en remontant sa vitre et m’a dit adieu. Moi j’ai poussé le ridicule en me mettant une trentaine de secondes derrière sa voiture. J’ai dû aussi lui balancer deux trois insultes à la con, histoire de lui offrir des perles de pluie et puis du blabla… 

 

    ⁃    Bonjour rupture, salut célibat !

    ⁃    Salut la petite pignouse, alors prêt à en chier ? Le plus dur ça ne sera pas de l’oublier, le plus dur ça sera d’être seul...  

    ⁃    Non je pense pas, ça devrait aller… J’ai la poésie, l’art, pour sublimer tout ça !

    ⁃    Ah ouais ? C’est ce qu’on verra ! 

    ⁃    Tu veux parier ?

    ⁃    Chiche, la cote est a combien ?

 

Effectivement, c’est ce que j’ai vu, ce que j’ai bu, ce que j’ai parié aussi et putain crois moi l’addition est salée. Aujourd’hui tu ne t’appelles plus rupture ou célibat ! Tu t’appelles solitude et comme le disait Babara : "Tu n’es pas belle à regarder !". 

 

Bien sur je m’invente deux trois muses ici ou là qui s’amusent à jouer le jeu de mes mots, histoire de te dissimuler un peu. Il paraît que mes mots touchent les coeurs, à défaut de toucher les corps…  Toute façon je commence à oublier comment toutes ces extases sont foutues, les rires, les mains dans les cheveux, les regards gourmands, les soupirs au creux de l’oreille, le galbe des seins. Toute façon tu veux que je touche quoi avec mes mains de crabes ? 

 

    ⁃    AH…AH… ! 

    -     Quoi ça te fait rire espèce de petite salope ?  

    ⁃    Oui tant de muses t’habite, alors qu’il ne t’en faudrai qu’une qui t’use la…. 

    ⁃    Ta gueule ! Ta gueule ou je t’explose !

    ⁃    Ben viens me l’exploser, avec ta dégaine de boxeur ridicule qui ne maitrise pas son corps !!! 2017 année des poètes, mais pas année de la levrette.

    ⁃    Je revendique….

    ⁃    C’est ça revendique tes : « suck my dick »

    ⁃    Je veux le monde et je le veux maintenant, je veux une île dans ses bras, un pays dans ses yeux.

    ⁃    Au secours monsieur se la joue Jim Morrison, les Doors petit doudou quand on a peur du noir désir… Arrête c’est ridicule ! E.T se prend pour une rockstar… Tu radotes mon pote.

    ⁃    Alors je fais quoi ?

    ⁃    Rien c’est mieux évite d’espérer ça fait mal, range ton coeur d’artichaut, sort celui de pierre et déteste la terre entière !

    ⁃    Ok, je baisse les bras j’abandonne, ce n’est plus pour moi, cela ne l’a jamais été… 

    ⁃    Ben oui j’ai sept ans, l’âge de raison.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article